Connections :

Mobilité Douce Urbaine

SCOBYs alimentaires, Fermentation et Nutrition



Environnement:

Mountain
Wilderness


Greenpeace

Pro Velo
Lausanne


Population
Matters


MelUsineFilms



Accès:

Rives
Publiques


Rives
du
Lac.




Divers :

N. P. Q.



+ + +



Mariage suisse et portail de mariage.



+ + +



Internet :

Création
de sites
Internet et
Référencement
Internet.
Ces deux
aspects
importants
combinés
avec une seule
solution
informatique!
Météo suisse Info neige et avalanches : SLF.ch Chasse et Randonnée Cartes en ligne pour la randonnée pédestre Leins externes montagne et randonnées Randonnée pédestre en train, HORAIRES CFF
Webcams : météo instantannée et hauteur du brouillard! Blog administratif de randonnée pédestre Interférences entre armée et randonnée Randonnée Questions Fréquentes Photos particulières Contact, informations randonnées, E-Mails
Forum de randonnées pédestres / raquettes De       

L'Arpille 2085m en randonnée depuis les "gorges" du Trient par Randonneur 14 juin 2009
Schweizmobil.chMapplus.ch Une randonnée pleine de contrastes qui démarre le 13 juin par 300 mètres de descente dans la vallée du Trient suivie de 1400 mètres de montée vers le sommet du Mont de l'Arpille 2085 m et d'environ 500 mètres de descente sur le Col de la Forclaz.

Difficultés du parcours >

- - -
  • Descente au fond la vallée du Trient en commençant par quelques zigzags dans le village du Trétient. L'espoir d'y trouver de magnifiques érosions est a son paroxysme.
  • Surprise de très jolies gorges découpées par un affluant au Trient : Le Triège, mais en aval des Gorges du Triège observable par la route où le chemin montant à Emaney.
  • Fond de la vallée du Trient pris depuis le pont situé à 707 mètres. Il y a certainement d'autres endroits plus impressionnants mis à part la partie la plus basse des Gorges du Trient débouchant sur la vallée du Rhône.

- - -
  • Le village du Trétient pris de l'autre côté de la vallée avec un zoom sur la gare du Trétient.
  • Rien de tel qu'un petit promontoire (ici un pare-avalanches sommital) pour effectuer une série de photos un peu plus englobantes. Attention votre narrateur a tendance à pousser la grimpette dans ces derniers retranchements au mépris des risques insoutenables encourus et vous déconseille totalement de faire la même chose, ces installations n'étant pas prévues pour cela! D'ailleurs son audace a été sanctionnée par une écharde superficielle.
  • La vallée du Rhône avec des pare-avalanches en formes de sapins antipodistes en premier plan! On se demande d'ailleurs s'il ne serait pas plus efficace de les remplacer par des sapins plus traditionnels? Cette perspective de la vallée du Rhône tout en profondeur (prise en hiver) est très impressionnante, mais sort mieux photographiquement avec une lumière un peu rasante, le zoom présenté ici est donc décalé sur la croupe menant à la Pierre Avoi, et le lien du texte est branché sur une photo prise à l'Arpille en janvier 2009.

- - -
  • Quatres aiguilles (sur le zoom), qui ici apparaissent en fait plutôt comme un bloc et dont la plus haute est l'Aiguille d'Encrena 2887m, identifiée d'après la photo de l'aiguille et la photo de la table panoramique (extrémité droite).
  • Le Mont Blanc, particulièrement bien détaché.
  • Juste avant la descente sur le Col de la Forclaz.



Difficultés :

Itinéraire le plus direct difficile à suivre : la seule difficulté de l'itinéraire est en fait au point de départ, nous avons choisis de descendre au plus vite au fond de la vallée du Trient en suivant le chemin qui traverse le Trétient verticalement pour s'engouffrer dans la forêt sous la dernière agglomération du village à gauche en descendant, il est à noter que ce chemin est difficile à suivre parce que très peu tracé et qu'il ne correspond pas à l'itinéraire tourisme pédestre officiel qui suit la route pour traverser le Triège avec elle ou juste en dessous? (la carte indique un pont mais pas de chemin le prolongeant de l'autre côté ? Ou alors il se confond avec les rochers? Pas possible pour le moment de fournir plus d'informations, mais l'itinéraire étant bien tracé au départ et passant vraisemblablement par Les Leysettes 951m, la descente au fond de la vallée doit être facile, probablement aussi préfixée par une superbe vue des Gorges du Triège). Revenons à l'itinéraire de descente directe, nous avons plus ou moins zig-zagué à travers le village pour finalement trouver le départ du chemin en zone forestière (à proximité immédiate de deux grands pylônes électriques) où il devient clairement visible (dans les champs il est occulté par les hautes herbes et entrecoupé de barrières)

La dénivellation positive, c'est quand même 1400 mètres et il se font après une descente assez longue, ce qui n'est pas habituel! Il serait bien-sûr possible de faire le trajet dans l'autre sens, mais il est préférable de se retrouver fatigué au sommet de l'Arpille avec une descente sur un chemin relativement fréquenté que fatigué dans un endroit où personne ne passe avec 300 mètres de montée à faire pour sortir de la vallée. D'autant plus valable si l'on a pas une bonne idée de l'état du pont principal (il devrait tenir longtemps, il est en béton armé. Celui du Triège à l'air aussi assez solide, car supporté par deux poutrelles métalliques de grosse section.

Ne manquez pas la table d'orientation panoramique du sommet : -
Articles :
29 mars 2012 Glion - Villeneuve
6 octobre 2011 Randonnées en France
7 août 2011 De Rolle à Gland
8 janvier 2011 Petite folie au Folly
26 décembre 2010 Sonloup - Jor ou Les Avants
13 décembre 2010 Petit tour vers Ardon
19 juillet 2010 Du Col de Bretaye au Sepey
20 avril 2010 Blocs erratiques de Bex
6 février 2010 Zermatt : Furi - Schwarzsee
12 novembre 2009 Tour des Gastlosen


Sponsorisé par :