Connections :

Mobilité Douce Urbaine

SCOBYs alimentaires, Fermentation et Nutrition



Environnement:

Mountain
Wilderness


Greenpeace

Pro Velo
Lausanne


Population
Matters


MelUsineFilms



Accès:

Rives
Publiques


Rives
du
Lac.




Divers :

N. P. Q.



+ + +



Mariage suisse et portail de mariage.



+ + +



Internet :

Création
de sites
Internet et
Référencement
Internet.
Ces deux
aspects
importants
combinés
avec une seule
solution
informatique!
Météo suisse Info neige et avalanches : SLF.ch Chasse et Randonnée Cartes en ligne pour la randonnée pédestre Leins externes montagne et randonnées Randonnée pédestre en train, HORAIRES CFF
Webcams : météo instantannée et hauteur du brouillard! Blog administratif de randonnée pédestre Interférences entre armée et randonnée Randonnée Questions Fréquentes Photos particulières Contact, informations randonnées, E-Mails
Forum de randonnées pédestres / raquettes De       

Chasseurs et randonneurs évitons les interférences par Randonneur 8 octobre 2009

Des périodes de chasse précises publiées régulièrement sur Internet! Si l'on pratique la chasse photographique et/ou la randonnée, il convient d'éviter les interférences avec la chasse au fusil (l'arc, la fronde, le lance pierre et la lance bien que plus plus sportifs et équitables en terme de chances de survie pour le gibier sont à ma connaissance totalement (*1) interdit en Suisse!), d'abord pour une simple question de sécurité et ensuite pour avoir une chance de croiser des animaux pas trop stressés. Il est donc intéressant de se renseigner auprès des instances compétentes : les cantons pour obtenir les horaires concernant les jours autorisés et interdits de chasse ainsi que la localisation des zones sans chasse! A noter de manière très résumée que : le dimanche la chasse est souvent interdite et que toutes sortes d'autres critères adaptés aux régions et aux espèces gèrent le secteurs, voilà ci-dessous des pages très intéressantes avec les calendriers officiels de chasse concernant les cantons suisses parcourus par ce site de randonnées. A noter que la chasse est gérée indépendamment par les cantons.
Les avantages en faveur de la minimisation des interférence entre chasse et randonnée (ou toute autre activité sur le terrain photos, Vtt, jogging etc.) sont évidents, mais méritent quand même une petite présentation :
  • Randonner au rythme de coup de fusils est loin d'être agréable!
  • Même si des précautions normalement importantes sont prises il y a toujours un risque de prendre une balle perdue : ricochet, cible manquée sans qu'il y aie un absorbeur de balles juste derrière, erreur humaine etc. Il serait intéressant (en tant que randonneur pour se rassurer) d'en savoir plus sur les conditions d'obtention du permis de chasse? Examens de la vue? Connaissances générales etc. ... sujet que votre narrateur s'efforcera de creuser dans la mesure du temps disponible
  • Etre dans une région où les animaux sont stressés implique forcement plus de difficultés pour en prendre en photo!
  • Du point de vue du chasseur, un terrain qui fourmille de randonneur implique un risque supplémentaire d'accidents et moins de chances de croiser des cibles potentielles qui probablement stressées ont bien des difficultés pour différentier chasseurs et randonneurs et fuient donc à la moindre présence humaine.

(*1) Chasse aux armes de jet à propulsion humaine :
On peut se poser des questions sur les raisons de ce genre d'interdictions, car l'impact sur la faune serait assez faible et le nombre de personnes intéressées probablement aussi (votre narrateur précise qu'il ne serait pas candidat), quelques réflexions sur le pour et le contre :
  • risques de faire souffrir inutilement le gibier avec des hématomes ou des saignées ne permettant pas la capture, et en cas de capture un abattage pas très rapide.
  • d'un autre côté :
    • le chasseur qui vise mal sa cible (exige t-on des chasseurs qu'ils soient des tireurs d'élites et qu'ils ne tirent qu'en étant sûr de provoquer une mort instantanée?) aboutit presque au même résultat.
    • les prédateurs naturels ne sont pas extrêmement rapides non plus en ce qui concerne la brièveté de la souffrance infligée au gibier.
    • les difficultés cumulées par la faible puissances des armes et la nécessité d'approcher très près laisse tellement de chances aux animaux que ces derniers souffriraient globalement assez peu de ce genre de chasse.
  • Difficultés considérables pour surveiller la chasse à l'arme de jet, en effet plusieurs caractéristiques rendraient les contrôles probablement trop difficiles, à cause : de possibles fabrications artisanales, du silence accompagnant les lancés, et de l'impossibilité de lire des traces sur un projectile. Il serait donc difficile de faire la différence entre chasseurs autorisés et braconniers, tandis qu'avec une interdiction totale le braconnage à l'arme de jet est plus facilement repérable, je serais d'ailleurs le premier à essayer de photographier discrètement un chasseur "primitif" en action.
  • On notera quand même que la chasse au fusils reste de toute manière indispensable en terme de régulation de nos espèces indigènes qui n'ont pas suffisamment de grands prédateurs pour régler la questions, et que s'il fallait régler ça seulement avec des arcs et des flèches on ne serait pas près d'y arriver "dans les temps". Etc. etc... le sujet est quasiment illimité et terriblement chronophage!

< Chasse et Randonnée sujet tabou en Suisse ? par Randonneur 7 novembre 2009
Il semblerait que ce site de randonnée soit le seul en Suisse qui ose risquer la polémique en traitant des sujets délicats comme les interférences entre la chasse et la randonnée! A noter que la chasse pourrait devenir un peu plus sportive en mixant les deux activités, par exemple avec une randonnée de 50 km en traversée et transports publics bien sûr et pendant laquelle le chasseur-randonneur doit essayer de ramener un chamois, sur ses épaules avec un prudent renoncement au tir en début de randonnée du à la distance qui reste à parcourir avec un chamois de 40 kg sur le dos.

Nos voisins français sont par contre beaucoup plus loquace pour traiter le sujet et donnent de précieux conseils, comme celui-ci : Quel comportement à avoir face au chasseur ? Un comportement normal. Il ne va pas vous tuer. Merci pour la précision, en fait on avait des doutes dès fois qu'on tombe sur un ivrogne en plein délirium trémens qui voit des sangliers roses partout!

Tout cela soulève d'importantes questions :
  • un chasseur qui accroche son gros chamois dans le compartiment cycliste d'un train doit-il payer la taxe vélo (notez la correspondance entre les cornes et le guidon .
  • les gardes chasse ont-ils le droit de pratiquer des contrôles d'alcoolémie sur les chasseurs? Si ce n'est pas le cas, cela signifie-t-il qu'un fusil est moins dangereux qu'une voiture? ... Et en réfléchissant, dans des mains inexpérimentées et alcoolisées un fusils devrait être moins dangereux qu'une voiture, les statistiques d'accidents de chasse et de la route devraient appuyer ces dires (à contrôler, nous comptons sur nos lecteurs), ne serai-ce simplement qu'à cause de la densité de populations dans les zones concernées et de la surface frontale des "projectiles" respectifs.

< j'aime pas la chasse par chocard 29 octobre 2011
Je vais surement pas me faire que des amis en publiant ceci , mais dès que la chasse commence en valais on ne voit plus de chamois,chevreuils et bouquetins ,à part ceux que les chasseurs trainent en bas la pente.Il y a des chasseurs partout avec leurs voitures et leurs chiens à clochettes.En tant que randonneur,il faut faire comme le gibier,se rabattre sur les réserves naturelles en attendant que tous ces "pan-pan"cessent.Et dire qu'il faut envoyer des lynx soit-disant trop nombreux en autriche pour qu'il y ait assez de gibier à chasser chez nous,c'est n'importe quoi !

< Balades, randos, été indien : pas que le dimanche ! par hauts-les-pieds 18 novembre 2011
Je mettrai de côté le fait que l'idée de traquer un animal pour l'abattre me rebute, pour penser rando uniquement : quel dommage que l'envie de profiter pleinement des automnes splendides comme celui-ci n'aille pas sans la crainte de croiser la route des chasseurs.
En les voyant près de chez moi (plateau romand) s'équiper de gilets oranges par dessus leur tenue kaki pour éviter l'accident, j'ai comme une petite hésitation à m'aventurer en forêt... J'ai aussi tenté une balade dans le sud-ouest français : chiens de chasse aux fesses (ce n'est pas eux qui m'inquiètent) et tirs dans tous les coins, un cauchemar !
Merci à ce site de soulever ce sujet.
A quand la possibilité de se balader sereinement toute l'année (et pas que le dimanche !) ?
Je propose aux cantons d'offrir un appareil photo à tout chasseur s'engageant à troquer les balles contre l'image ! ;-P
A méditer : le bilan du canton de Genève après interdiction de la chasse Une idée à reprendre ?
Articles :
29 mars 2012 Glion - Villeneuve
6 octobre 2011 Randonnées en France
7 août 2011 De Rolle à Gland
8 janvier 2011 Petite folie au Folly
26 décembre 2010 Sonloup - Jor ou Les Avants
13 décembre 2010 Petit tour vers Ardon
19 juillet 2010 Du Col de Bretaye au Sepey
20 avril 2010 Blocs erratiques de Bex
6 février 2010 Zermatt : Furi - Schwarzsee
12 novembre 2009 Tour des Gastlosen


Sponsorisé par :