Connections :

Mobilité Douce Urbaine

SCOBYs alimentaires, Fermentation et Nutrition



Environnement:

Mountain
Wilderness


Greenpeace

Pro Velo
Lausanne


Population
Matters


MelUsineFilms



Accès:

Rives
Publiques


Rives
du
Lac.




Divers :

N. P. Q.



+ + +



Mariage suisse et portail de mariage.



+ + +



Internet :

Création
de sites
Internet et
Référencement
Internet.
Ces deux
aspects
importants
combinés
avec une seule
solution
informatique!
Météo suisse Info neige et avalanches : SLF.ch Chasse et Randonnée Cartes en ligne pour la randonnée pédestre Leins externes montagne et randonnées Randonnée pédestre en train, HORAIRES CFF
Webcams : météo instantannée et hauteur du brouillard! Blog administratif de randonnée pédestre Interférences entre armée et randonnée Randonnée Questions Fréquentes Photos particulières Contact, informations randonnées, E-Mails
Forum de randonnées pédestres / raquettes De       

Un espace pour développer le sujet de l'accompagnement en montagne par Admin 24 juin 2008

La profession d'accompagnateur en montagne est relativement récente et consiste principalement à accompagner des randonneurs pour des excursions comprenant de la moyenne montagne. Les limites avec la profession de guide de montagne sont spécifiées de manière stricte de façon à garantir une sécurité maximum. Fort de ces considérations générales, il est intéressant de se poser quelques questions en rapport avec ce site Internet :
  • Y a-t-il une incompatibilité entre la publication de randonnées facilement accessibles et une éventuelle promotion de l'accompagnement en montagne ? Démonstration de la compatibilité des deux démarches :
    • si un éventuel prospect disponible pour un accompagnement en montagne tombe sur ce site, c'est probablement du au magnétisme des descriptions de randonnées pédestres fournies par ce même site! Une visibilité supplémentaire non négligeable!
    • les nombreuses descriptions et photos sont aussi susceptibles de faire envie aux futurs accompagnés en montagne.
    • le choix de partir indépendamment ou accompagné dépasse largement le simple accès aux informations d'une randonnée X ou d'une randonnée Y, en effet de nombreux paramètres importants influencent le choix des uns et des autres, par exemple celui qui choisit d'être accompagné pourra être motivé par:
      1. la sécurité : l'accompagnateur en montagne étant un professionnel et ayant généralement fait le parcours récemment, la sécurité est maximum.
      2. le côté didactique, c'est à dire l'occasion de se mettre au parfum des nombreux noms de fleurs de no prairies, l'occasion de goutter aux plantes sauvages (ails des ours, menthe, cynorhodons, argouses, ... et bien d'autres moins connus)
      3. le côté social en effet il n'est pas toujours aisé de trouver quelqu'un à son niveau et disponible au bon moment pour une destination commune, et ceci est particulièrement valide pour des randonnées très intenses! Rajoutons au côté social la possibilité de choisir la ou les langues concernées et trouver quelqu'un d'intéressé dans son cercle d'amis nécessite un effort sérieux! Profitons du sujet pour spécifier aux personnes concernées accompagnateurs ou clients que dans le cas d'un effort raisonnable, la pratique d'une langue étrangère lors d'une excursion pédestre peut être à la fois très sympathique et efficace. En fait, cet aspect est juste très pratique, c'est à dire le choix des paramètres principaux dune randonnée en montagne : Où, Quand, Comment et avec Qui!
      4. la possibilité d'avoir quelqu'un qui prend en charge la distraction de ses enfants, en effet quoi de plus instructif et captivant pour des enfants que les explications d'un/e passionnée pour toutes sortes de choses pouvant les intéresser (oiseaux, insectes, papillons, petits fruits, pierres etc.), pendant ce temps les parents auront probablement une sortie en montagne plus relax que d'habitude!
      5. bien d'autres facteurs!
    • Et celui qui ne choisit pas un accompagnement est motivé par :
      • le plaisir de randonner dans des endroits sûrs et bien balisés.
      • la confiance en ses propres capacités (attention on se surestime passablement, et c'est avec un peu de recul que l'on se dit : "Aie! Là et là c'était une grosse erreur, on a eu de la chance! Mais c'est une façon d'apprendre qui est plutôt risquée, alors faute d'accompagnateur très expérimenté, il faut absolument se documenter au maximum sur la randonnée considérée, et encore cela ne remplace pas l'expérience).
      • le goût du risque et de l'aventure.
      • etc.
  • la profession d'accompagnateur en montagne bénéficie-t-elle plus d'un environnement montagneux bien balisé ou mal balisé (bien évidement sans prendre en compte la capacités d'orientation des accompagnateurs) ? Je pencherais pour un environnement bien balisé, car ce dernier favorise l'émulation de la société vis à vis des activités montagnardes et des randonnées en général, aboutissant à un plus grand nombre de personnes se posant la question de l'accompagnement.
Articles :
29 mars 2012 Glion - Villeneuve
6 octobre 2011 Randonnées en France
7 août 2011 De Rolle à Gland
8 janvier 2011 Petite folie au Folly
26 décembre 2010 Sonloup - Jor ou Les Avants
13 décembre 2010 Petit tour vers Ardon
19 juillet 2010 Du Col de Bretaye au Sepey
20 avril 2010 Blocs erratiques de Bex
6 février 2010 Zermatt : Furi - Schwarzsee
12 novembre 2009 Tour des Gastlosen


Sponsorisé par :