Connections :

Mobilité Douce Urbaine

SCOBYs alimentaires, Fermentation et Nutrition



Environnement:

Mountain
Wilderness


Greenpeace

Pro Velo
Lausanne


Population
Matters


MelUsineFilms



Accès:

Rives
Publiques


Rives
du
Lac.




Divers :

N. P. Q.



+ + +



Mariage suisse et portail de mariage.



+ + +



Internet :

Création
de sites
Internet et
Référencement
Internet.
Ces deux
aspects
importants
combinés
avec une seule
solution
informatique!
Météo suisse Info neige et avalanches : SLF.ch Chasse et Randonnée Cartes en ligne pour la randonnée pédestre Leins externes montagne et randonnées Randonnée pédestre en train, HORAIRES CFF
Webcams : météo instantannée et hauteur du brouillard! Blog administratif de randonnée pédestre Interférences entre armée et randonnée Randonnée Questions Fréquentes Photos particulières Contact, informations randonnées, E-Mails
Forum de randonnées pédestres / raquettes De       

Le Vanil Noir 2389m de Grandvillard à la vallée du Motélon par Admin 4 octobre 2011
Un bouquetin nous regarde passer depuis la crête. Schweizmobil.chMapplus.ch Une randonnée assez longue où nous avons eu la chance de bénéficier d'un peu d'auto-stop dans la vallée du Motélon que nous ne tenions pas absolument à parcourir sur toute sa longueur. La question d'effectuer le Vanil Noir sans retour au point de départ et sans aide opportune est assez délicate en raison de la longueur du trajet et du temps que l'on peut passer à photographier les très nombreux animaux qui peuplent la réserve, nous avions visé Broc comme point de chute final en raison de la fin de trajet apparemment très intéressante, mais il serait aussi possible de finir la randonnée du côté de Château-d'Oex. Une chose est certaine mieux vaut avoir de la marge et juillet en raison des longues journées serait plus indiqué tout en étant le plus matinal possible. A noter que nous avons choisi de faire un aller et retour au sommet depuis le Col de Bounavalette question de ne pas compromettre la traversée et que cette précaution était probablement inutile tout en nous privant d'un peu plus de variété niveau paysage. En fait l'idée était d'éviter le chemin sur le flanc sud du Vanil qui est très étroit, dans un terrain très raide (50-60 degrés) sans possibilités de se tenir avec les mains et selon mon souvenir datant d'une dizaine d'année aussi doté de petit gravillons près à rouler sous les chaussures, ce qui fait une combinaison assez dangereuses, mais qui n'a pas effarouché les nombreux randonneurs que nous avons croisés au sommet.

Particularités :
Église de Grandvillard 7:40 = départ Lausanne 5:45 .... Petit détour pour voir les chutes de Grandvillard. Le Moléson à droite. On voit déjà la croix du Vanil Noir. Le Col de Bounavalette. Un balisage stakhanoviste. Un lagopède, comme toujours très minétique. Passage du pas de la Borière.

Une étagne avec vue < Une étagne (femelle du bouquetin) marche droit vers nous sur le chemin proche du sommet du Vanil Noir et nous indique clairement qu'elle n'a pas l'intention de nous céder le passage, nous quittons donc le chemin pour nous positionner en affut photographique quelques mètres en amont (d'ou la photo). Nous recroiserons ensuite cette même femelle trois fois, elle nous suit, nous devance, prend des poses photographiques et se montre beaucoup moins farouche (50 cm de distance de sécurité, et c'est elle qui approche) que le grand mâle approché plus tard. Très étonnant!!. La chance est de notre côté car la femelle est suivie d'un cabri qui n'ose pas s'approcher de nous et offre par là quelques jolies photos du sommet (photo suivante) pour finir par rejoindre sa mère ou son accompagnatrice en se précipitant (deux photos plus loin).
Sommet du Vanil Noir et cabri. Le cabri rejoint sa mère. Un chocard. Retour à flanc de coteau dans une pente à 45 degrés Bouquetin faisant semblant de nous ignorer.

Menaçant et sifflant à 12 mètres ... pas demandé notre reste :) < Exemple d'un bouquetin sérieusement agacé, il siffle pour la deuxième fois (il s'agissait juste de faire quelques photos, et il était très près du chemin), ses yeux sont un peu exorbités faisant apparaître la partie extérieure à l'iris (notez la pupille rectangulaire typique chez les caprins). Pourquoi a t-il une distance de sécurité aussi importante? Environ 12 mètres (un gros zoom à été utilisé) alors que les autres bouquetins adultes mâles tolèrent en général facilement 3 ou 4 mètres, voir moins ? Difficile à dire, mais il s'agit probablement d'un bouquetin plutôt solitaire et peut-être déjà confronté aux inconvénients d'un âge avancé, ce qui combiné ne doit pas améliorer le caractère. Questions risques, j'ai une fois essayé en solitaire sans être dans une réserve de tester la distance minimum d'un gros bouquetin mâle (question d'avoir des informations comportementales supplémentaires et d'être plus à l'aise en cas de rencontre sur une crête), entre 2 et 3 mètres (regard intimidant), à environ 2 mètres balancement menaçant des cornes et comme je continuais d'avancer lentement sans sac ni bâtons et en lui causant :) il a amorcé un mouvement de fuite, pour ensuite continuer à brouter comme si de rien n'était une fois repris une distance plus respectueuse. Bien qu'une grande variété comportementale soit présente les risques sont relativement prévisibles :
  • Si les bouquetins se sentent dérangés et se situent en amont, risque de "chutes" de pierres (personnellement jamais observé avec des bouquetins, mais avec des chamois).
  • En face à face sur un chemin le bouquetin peut essayer l'intimidation et passe alors sans demander son reste si on lui cède le passage. On peut profiter de l'occasion pour passer en amont et essayer quelques photos incluant le bouquetin dans le paysage.
  • En face à face sur une crête, s'il n'est pas possible de sortir de la trajectoire du bouquetin la situation est plus délicate, mais on peut probablement s'en sortir sans encombre en rebroussant chemin jusqu'à un échappatoire latéral tout en évitant des gestes qui pourraient être interprétés comme une menace, par exemple on aura probablement intérêt à éviter de faire le paparazzi à bouquetins en situation de crête vertigineuse.
Le bouquetin: seigneur des cimes. De J.-P. et Y.-C. Jost :un livre sur les bouquetins donne notamment ces informations très intéressantes et mériterait une lecture plus complète, extrait : "Le bouquetin à l'état sauvage, ... , n'attaque pas l'homme. Il est aussi capable de charger son agresseur s'il est blessé par un coup de feu et qu'il peut se défendre. ... engagé dans une parois de rocher sans issue il peut très bien faire marche arrière en forçant un passage occupé par l'homme. Dans ce cas il est possible que la personne soit précipitée du rocher. ... un moyen désespéré pour s'ouvrir une voie de fuite."

Cas de figure extrême : un bouquetin apeuré fuit un chasseur en passant par le fil vertigineux d'une arrête sur laquelle vous vous trouvez, solutions envisagées :
  1. Se décaler de côté s'il est possible de le faire sans risquer la chute lors du passage de l'animal.
  2. Se déplacer rapidement sur l'arrête pour gagner un espace latéral avant d'être rejoint. Difficile et il faut être sûr d'aller assez vite pour ne pas être rattrapé.
  3. Se suspendre à la crête peut-être à l'aide d'un piolet et de sa dragonne, ou en se coinçant les mains dans des fissures pour éviter de se faire abimer les mains par un sabot.
  4. Se coucher sur le ventre de part et d'autre de la crête en supposant que le bouquetin arrive à franchir l'obstacle sans collision trop importante (garder le sac à dos pour protéger la colonne vertébrale).
Il peut paraître ridicule d'envisager les "solutions" 3 et 4 qui sont peut-être inapplicables, mais le fait de les examiner à l'avance peut permettre de rester plus calme en cas de rencontres caprines sur crête vertigineuse.

Un bouquetin avec une drôle de tête? Un bouquetin ruminant. Bouquetins sur la crête. L'étagne nous guide sur le chemin. Petite pose avec le paysage derrière!! C'est pas un mâle qui ferait ça! :) On continue la séance photo. Un troupeau de chamois en vue partielle. Un troupeau de chamois vu un peu plus globalement. Une marmotte nous regarde tranquillement après un concert de sifflements. Le château de Bulle, à deux pas de la gare, où nous nous somme fait gentiment déposés.

Panorama partiel depuis le sommet du Vanil Noir :
Paysage depuis le sommet du Vanil Noir. Suite du panorama ... Suite du panorama ... Suite du panorama ... Suite du panorama ... Suite du panorama ... Suite du panorama ...

Horaires en ligne :

Pour l'horaire ci-dessus, attention, il s'agit de l'horaire envisagé au départ, car en pratique nous avons attrapé notre train à Bulle grâce à un peu d'auto-stop.

< Fil de discussion sur quelques unes de ces photos de bouquetins par Admin 7 octobre 2011
Je viens de démarrer un fil de discussion sur le Forum du Bouquetin des Alpes au cas ou des spécialistes pourraient éclairer quelques questions que soulèvent plusieurs des photos postées ci-dessus. J'ai aussi rajouté quelques informations supplémentaires, l'inspiration venant souvent par vagues inattendues.
Articles :
29 mars 2012 Glion - Villeneuve
6 octobre 2011 Randonnées en France
7 août 2011 De Rolle à Gland
8 janvier 2011 Petite folie au Folly
26 décembre 2010 Sonloup - Jor ou Les Avants
13 décembre 2010 Petit tour vers Ardon
19 juillet 2010 Du Col de Bretaye au Sepey
20 avril 2010 Blocs erratiques de Bex
6 février 2010 Zermatt : Furi - Schwarzsee
12 novembre 2009 Tour des Gastlosen


Sponsorisé par :