Connections :

Mobilité Douce Urbaine

SCOBYs alimentaires, Fermentation et Nutrition



Environnement:

Mountain
Wilderness


Greenpeace

Pro Velo
Lausanne


Population
Matters


MelUsineFilms



Accès:

Rives
Publiques


Rives
du
Lac.




Divers :

N. P. Q.



+ + +



Mariage suisse et portail de mariage.



+ + +



Internet :

Création
de sites
Internet et
Référencement
Internet.
Ces deux
aspects
importants
combinés
avec une seule
solution
informatique!
Météo suisse Info neige et avalanches : SLF.ch Chasse et Randonnée Cartes en ligne pour la randonnée pédestre Leins externes montagne et randonnées Randonnée pédestre en train, HORAIRES CFF
Webcams : météo instantannée et hauteur du brouillard! Blog administratif de randonnée pédestre Interférences entre armée et randonnée Randonnée Questions Fréquentes Photos particulières Contact, informations randonnées, E-Mails
Forum de randonnées pédestres / raquettes De       

Le Catogne 2598m en traversée par Randonneur 7 juillet 2009
Schweizmobil.chMapplus.ch Le Catogne en traversée (Eté 2008) depuis Orsières et descente sur Sembrancher, une randonnée extrêmement longue que nous avons finalement effectuée en 2 jours à cause d'un horaire trop serré et d'un chemin mal indiqué en fin de parcours, un grand merci à l'hospitalité valaisanne qui nous a évité de faire une longue descente nocturne sur "route" à la frontale.

Le Catogne derrière des cornes de bouquetin (photo : Le Catogne derrière deux cornes! Pour en savoir plus sur ces cornes). Et ci-dessous pour Itinéraire ajusté du Catogne en traversée depuis Champex : la montée depuis Champex sans considérer l'arrête liant le Belvédère de Champex 1818m au point 2228m qui peut-être évitée est assez bien indiqué, le chemin de montée jusqu'au sommet aussi, mais la suite se corse un peu pour redescendre, suivre la crête jusqu'au point 2402m (ouest, à ne pas confondre avec celui qui à 1m de moins à l'est, précision qui pourrait être utiles si les chiffres étaient réajustés), puis descendre ensuite la croupe nord-est (pas vraiment de chemin mais facile à suivre) qui se connecte au chemin en contre-bas à 2180m. Le deuxième dilemme de la descente se situe à la ferme du Catogne 1810m où le chemin descendant sur Bovernier semble plus attractif, parce que forestier etc. mais c'est justement celui qui était impraticable (quand il est praticable il est difficile à suivre !! Information guide François Labande "Dans les Montagne de Suisse Romande"), malgré un panneau tourisme pédestre à priori propre en ordre (il faut donc se renseigner à l'avance et garder de l'énergie et du temps pour rebrousser chemin au cas où! Attention cette zone a déjà fait des victimes! Ne tentez pas une traversée hors chemin au cas où vous le perdez car la végétation est beaucoup trop dense, et il y a des falaises difficilement contournables.). Sauf preuve du contraire l'approche la plus sûre et la plus facile (mais probablement pas la plus jolie) consiste donc à descendre sur Sembrancher par les routes carrossables. Au fait, elles ne sont pas carrossables par n'importe qui, pour éviter que la bergerie du Catogne ne se transforme en parking géant la route n'est autorisée qu'aux ayant droits avec obstacles physiques sur le parcours ... un argument de plus pour le faire en traversée .

la Li Blanche Croupe de montée surplombant Champex Vue durant la montée de la crête
  • Vue sur la Li Blanche 2190m, qui est chromatiquement correcte . A noter que cette photo tire son origine du rapace qui virevoltait devant la Li Blanche et comme aucune des photos ne semblait lui donner suffisamment d'importance votre narrateur s'est permit de le multiplier par quatre.
  • Une première vue de la croupe (presque une arrête pas mal de vide et faux pas interdit) de montée surplombant Champex. En fait il semblerait qu'un ancien chemin (actuellement la sente n'est pas indiquée sur les cartes et très mal sur le terrain) passe par cette crête qui est beaucoup plus intéressante à faire que le chemin traditionnel qui zig-zag en contre bas et descend des bouts qu'il faut ensuite remonter! Evidemment il est plus risqué de passer par la crête où il faut s'aider 2 ou 3 fois des mains, avoir le pied sûr, un bon sens du terrain pour évoluer sans marquage, pas de vertige, et évidemment seulement par temps sec.
  • Petite vue durant la montée de la crête.

Vue de l'arrête côté Champex La Li Blanche Replat  de la crête de Champex
  • Encore une vue de l'arrête côté Champex.
  • La Li Blanche à altitude presque égale avec son sommet.
  • Au sommet de la crête de Champex se trouve un grand replat dont certains endroits offrent des opportunité photographique intéressantes.

La crête de Champex dans toute sa longueur Le sommet du Catogne Vue sur le coude de la Vallée du Rhône
  • La crête de Champex pour une troisième fois, mais dans toute sa longueur.
  • Le sommet du Catogne avec une petite communication visuelle, décidément prendre des photos fait prendre du retard. Une flore très intéressante s'épanouit le long de cette montée.
  • Vue sur le coude de la Vallée du Rhône, la Cime de l'Est des Dents du Midi est tout en haut à gauche de la photo. Au premier plan à gauche on peut voir Ravoire et les premiers contrefort de l'Arpille d'où le Catogne à été photographié de manière globale.

Dents du Midi depuis le sommet du Catogne Vue du sommet Catogne 2ème détournement ergonomique de part avalanche
  • Les Dents du Midi depuis le sommet du Catogne.
  • Vue du sommet au début de la descente sur la ferme du Catogne.
  • Et voilà c'était trop tentant . On rappel quand même que ces installations ne sont pas prévues pour servir de hamac et qu'un détournement de leur fonctionnalité principale pour les besoins de la cause photographique se fait à vos risques et périls.
Conseils :
  • le Catogne en aller et retour depuis l'un où l'autre des côtés praticables à des inconvénients considérables, outre l'ennui souvent provoqué par un retour par le même chemin, le côté Champex est très dur du à sa tendance vallonnée, revenir par là est donc un véritable chemin de croix peu compatible avec celle se trouvant au sommet! Quant au côté Sembrancher, il est moins varié, ce qui ferait manquer complètement les magnifiques vues de l'itinéraire partant de Champex.
  • Partir d'Orsières implique une dénivellation positive de presque 2000 mètres, ce qui rallonge considérablement le parcours, de plus les départs en transports publics depuis Orsières ou Champex ne sont pas assez matinaux (il faudrait pouvoir commencer la course à l'aube (5 ou 6 heure du matin) pour avoir de la fraîcheur et du temps)
  • L'idéal consiste donc du point de vue de votre narrateur à dormir à Champex pour partir d'assez haut et surtout assez tôt. A partir de là voilà une offre locale au tarif incroyablement avantageux!

Articles :
29 mars 2012 Glion - Villeneuve
6 octobre 2011 Randonnées en France
7 août 2011 De Rolle à Gland
8 janvier 2011 Petite folie au Folly
26 décembre 2010 Sonloup - Jor ou Les Avants
13 décembre 2010 Petit tour vers Ardon
19 juillet 2010 Du Col de Bretaye au Sepey
20 avril 2010 Blocs erratiques de Bex
6 février 2010 Zermatt : Furi - Schwarzsee
12 novembre 2009 Tour des Gastlosen


Sponsorisé par :