Connections :

Mobilité Douce Urbaine

SCOBYs alimentaires, Fermentation et Nutrition



Environnement:

Mountain
Wilderness


Greenpeace

Pro Velo
Lausanne


Population
Matters


MelUsineFilms



Accès:

Rives
Publiques


Rives
du
Lac.




Divers :

N. P. Q.



+ + +



Mariage suisse et portail de mariage.



+ + +



Internet :

Création
de sites
Internet et
Référencement
Internet.
Ces deux
aspects
importants
combinés
avec une seule
solution
informatique!
Météo suisse Info neige et avalanches : SLF.ch Chasse et Randonnée Cartes en ligne pour la randonnée pédestre Leins externes montagne et randonnées Randonnée pédestre en train, HORAIRES CFF
Webcams : météo instantannée et hauteur du brouillard! Blog administratif de randonnée pédestre Interférences entre armée et randonnée Randonnée Questions Fréquentes Photos particulières Contact, informations randonnées, E-Mails
Forum de randonnées pédestres / raquettes De       

Profanation des croix du Vanil Noir et des Merlas par Admin 16 mars 2010

L'ancienne croix des Merlaz La croix après le coup de scie. Photo Rando-Intyamon Photo automne 2008 : Debout : l'ancienne croix des Merlas, qui a été sciée! La photo à été prise durant une ... randonnée aux Merlas. Et après le coup de scie hivers 2010, photo empruntée sur Rando-Intyamon : La Croix du Merlas

Un nouveau petit coup de stress pour la Suisse, une fois de plus quelqu'un croit devoir se déchaîner contre le Vanil Noir! Sans doute le côté médiatique de la plus haute montagne fribourgeoise permettant d'obtenir un écho important, mais quel dommage de vouloir démarrer un débat par un acte de destruction, occasion néanmoins saisie au vol par votre narrateur pour aborder le sujet des croix en montagne et d'autres marqueurs de sommets de manière factuelle afin d'y voir un peu plus clair : ainsi pour le moment les montagnes suisses comprennent sur leurs sommets dans la majorité des cas : des croix, des bornes, des pyramides métalliques, des antennes, parfois des statues du Christ (rare) et aussi rien du tout!

Les antennes pour maximiser leurs capacités d'émission et de réception ont tendance à nanifier tout ce qui est autour et qui pourrait produire des interférences, donc pas de croix géante métallique à proximité immédiate d'une grande antenne, à moins que la croix soit intégrée dans les paramètres d'émission électromagnétiques, ce qui à priori ne s'est encore jamais fait.

Les pyramides sont assez rares, mais ont un côté repoussant du au fait qu'elles cachent souvent un angle de vue considérable et qu'il n'y a pas moyen de s'adosser à leur structure pour un petit pique-nique, par comparaison les croix sont généralement plus accueillantes pour les pique-niqueurs et les antennes se situent dans une situation intermédiaire avec l'avantage de réchauffer le randonneur transit grâce à la douche électromagnétique normalement négligeable, mais il est néanmoins prudent d'éviter de dormir à proximité immédiate d'une antenne ou d'y rester trop longtemps, ne parlons même pas d'y grimper!

Les croix outre leur aspect historique et comparées aux autres marqueurs sommitaux s'intègrent relativement bien dans le paysage, l'angle de vue absorbé est généralement très modéré, la forme se situe quelque par entre le corps humain (malheureusement du à une de ses utilisation historique) et un arbre doté d'un tronc et de deux branches, ce qui crée parfois une sorte de mimétisme avec l'environnement et les rends intéressantes à photographier, en plus de tout cela (excusez le côté terre-à-terre de l'argument) elles facilitent les piques niques qui sont agréable à côté d'une grosses structure en bois chauffée au soleil et contre laquelle on peut s'adosser confortablement (essayez de faire ça avec une pyramide métallique aux trois ou quatre pieds anguleux!), tout en étant légèrement abrité du vent.

Après ce petit tour d'horizon il convient de se pencher sur les motivations de l'auteur des déprédations contres ces croix et qui d'après Le Matin dit : "J'aimerais que les croix disparaissent, comme tout autre signe religieux, dans le canton de Fribourg ou ailleurs. Cela fait des années que je me suis fait une idée des méfaits meurtriers de l'Eglise. Je veux briser un tabou et provoquer le dialogue." :

  • Le débat est lancé, mais est-ce une bonne chose ? N'a t-on pas d'autres problèmes à résoudre (santé publique, pollution etc.) autrement plus important que de se demander de quelle manière coiffer nos montagne ?
  • Lancer un débat par la force dans un cas comme celui-ci est probablement la meilleure manière de radicaliser les opinions et d'aller à l'encontre des objectifs de dialogue constructif exprimés par l'auteur.
  • Les sommets des montagnes comme la majorité des lieux de cultes offrent un calme propice à la sérénité et à la contemplation, il vaut certainement la peine de prendre un recul salvateur en ces endroits tout en respectant les croyances des autres, qui dans la grande majorité des cas recherchent aussi paix et sérénité, mais pas forcement exprimées de la même manière! En d'autres mots : prendre conscience du fond identique sans se formaliser sur la forme ou le symbole.

< Les croix sommitales du point de vue photographique par Admin 29 mars 2010

On peut ne pas apprécier le symbole religieux, mais les croix sommitales ont de nombreux avantages, outre celui de marquer clairement le sommet et d'être indiquée sur les cartes, elles ont une taille généralement connue à l'avance, ce qui améliore l'estimation à vue du temps qui reste jusqu'au sommet, en plus de cela elles ont quelques effets photographiques non négligeables :
  • Elles fournissent un excellent premier plan photographique qui indique généralement clairement que l'on photographie un sommet (pas toujours évident de le pointer sur une photo quand il se confond avec la couleur de l'arrière plans etc. Alors avec une croix dessus le doute n'est plus permit). A noter aussi qu'une des fonction de la croix est simplement de signaler l'endroit à l'aide d'un symbole facile à faire et facilement repérable, cela se fait avec des croix symétriques en deux dimensions sur du papier, mais dans un contexte montagneux, si l'on veut assurer une bonne visibilité on est obligé de lui donner un peu d'altitude, ce qui correspond pile à la croix chrétienne qui avait à l'époque aussi un but de visibilité maximum pour que les condamnations aient un effet dissuasif important. Attention je ne suis pas en train de dire que les croix des sommets ne sont pas des symboles religieux (en fait le sont-elles tout le temps ?) mais simplement que si on avait voulu marquer des sommets de manière laïque en alliant visibilité, simplicité de fabrication et durabilité on aurait probablement aussi fait des croix! A noter que pour des raisons d'ultra-communication la tendance actuelle est aux antennes, qui ont une esthétique très discutable.
  • La majorité des croix donnent aussi une bonne idée de la grandeur des objets situés à proximité, ce qui donne une qualité informative supplémentaire aux clichés et renforce perspectives et lignes de fuites.
  • Remplacer la croix par une personne n'est pas toujours possible et a un effet personnalisant sur la photo qui n'est pas forcemment recherché! Par exemple les photos de dix sommets avec la même personne pour donner "l'échelle" auraient quelque chose de très monotone! Évidemment on peut aussi imaginer y poster un bouquetin, mais ce genre d'occasion est quand même assez rare.
Et voilà quelques photos de croix pour se faire une idée rationnelle de ce qu'elles apportent au niveau perspective et dimensions :

la Croix de Fer Croix du Wildstrubel  et paysage depuis le sommet La croix au sommet de la Becca d'Audon / Oldenhorn Tête du bonhomme

Randonnées correspondantes dans l'ordre :

< De débat, il n'y en aura pas par Manu 31 mars 2010
Le débat est-il vraiment lancé? Dans les journaux, on ne voit que des prises de positions assez radicales avec des jugements pire que s'il avait tué quelqu'un. Ceci dit, il s'agit de vandalisme qui ne dore guère le blason du guide (et non des guides) en question. Cet acte est assimilable à celui d'un ado paumé qui se croit malin parce qu'il casse un siège d'autobus. Pas motivant pour le lancement d'un débat constructif. Bref, une plainte a été déposée par le préfet pour profanation et une le sera par la société de Jeunesse propriétaire de la croix. Il ne lui restera plus qu'à passer à la caisse pour le dédommagement et quelques jours-amendes ou jours de travaux d'intérêt général à réaliser (pour la paroisse, qui sait ?).
Articles :
29 mars 2012 Glion - Villeneuve
6 octobre 2011 Randonnées en France
7 août 2011 De Rolle à Gland
8 janvier 2011 Petite folie au Folly
26 décembre 2010 Sonloup - Jor ou Les Avants
13 décembre 2010 Petit tour vers Ardon
19 juillet 2010 Du Col de Bretaye au Sepey
20 avril 2010 Blocs erratiques de Bex
6 février 2010 Zermatt : Furi - Schwarzsee
12 novembre 2009 Tour des Gastlosen


Sponsorisé par :